I Voci di a Gravona

I Voci di a Gravona est originaire de la vallée de la Gravona, dans le Sud de l’île

Poursuivant une démarche initiée dans les années 70, le groupe de la vallée de la Gravona, respecte et maintient les fils de mémoire qui relient au passé tout en décrivant le présent. Imaginer pour mieux revendiquer l’avenir, tel est la volonté des membres de ce groupe talentueux

Il y a quarante ans a commencé le chemin qui a donné deux très bons opus, Spaventu et Terra et quelques titres phares à la chanson corse, comme Quand’eddi m’accurdarani ou Scrivu à tè. Une équipe rajeunie a décidé de reprendre le flambeau. Autour de militants culturels comme Paul Tradi, le groupe s’est structuré peu à peu.

i voci di a gravona CDAprès de longues années de sommeil, le groupe I Voci di a Gravona est donc de retour avec un nouvel album éponyme de quatorze titres qui abordent des thèmes éclectiques que le groupe présente ainsi :

“Les sujets d’inspiration sont variés. Les thèmes chers aux Voci demeurent d’actualité, comme un socle, un enracinement à leur terre, à sa nature à sa tradition, à ses légendes.

Quelques airs nous mènerons sur les chemins escarpés qui mènent aux bergeries de montagne. Mais le militantisme reste prédominant dans le groupe et il s’agit de faire passer quelques messages basés sur des constats qui, malgré les années, restent d’actualité : une société rurale à l’agonie, une course effrénée à l’urbanisation spéculative, la précarité, le chômage des jeunes et tant d’autres maux dont souffre notre société.”

On retrouve également un hommage à Natale Luciani. Rien d’étonnant lorsque l’on sait le lien qui unissait le militant de Canta u Populu Corsu aux Voci. C’est avec lui que le groupe a fait ses premiers pas, c’est pour lui qu’il a chanté Scrivu à tè lorsqu’il était incarcéré.

Politique de Confidentialité & Cookies
X