“I nostri sogni” – Le 1er album de l’Eternu

“I nostri sogni”, c’est le nom du premier album des chanteurs de “l’Eternu” sorti le 4 août. Et leurs rêves, ils ont mis du temps à les concrétiser puisque la formation musicale ne date pas d’hier.

En 1997, le groupe est constitué et commence à chanter dans le Sud de l’île pour assurer l’animation dans des restaurants, mariages… Au fil des années, de nombreux artistes passés par Voce ventu, Le cœur d’hommes de Sartene ou encore Canta u populu corsu y défilent.

Mais le groupe prend un tournant en 2015 quand Ludovic Marcaggi, Matteu Begué-Tramoni, Sébastien Ottavi et Philippe Rutili se rencontrent à la fin août dans une soirée caritative à Cozzano. C’est le coup de foudre musical. Leurs voix se complètent dans ce que Ludovic Marcaggi appellera “une alchimie”.

“L’Eternu”, qui n’a jamais véritablement disparu, renaît alors.

I nostri sogni - l'Eternu Des églises à l’album

Les 4 hommes, aux voix graves et profondes âgés de 33 à 53 ans, commencent à chanter a capella dans les églises. Leurs tessitures puissantes s’accordent parfaitement, travaillent beaucoup et multiplient les concerts sur l’île. Composer un album s’impose alors comme une évidence.

Des textes engagés

La musique composée par “L’Eternu”, avait alors besoin de paroles. Pour cela, les interprètes ont pu compter sur l’aide précieuse d’Antoine Crescenzi qui a écrit la majeure partie des textes, mais aussi sur Laetizia Cosimi et Jean-Joseph Franchi qui a prêté sa plume à une chanson sur les dérives rencontrées sur les réseaux sociaux par les jeunes.

 

La chanteuse Patrizia Gattaceca leur a quant à elle offert un titre sur les violences faites aux femmes. “Elle raconte la vision de l’homme qui se remet en question par rapport à ces violences, c’est quelque chose d’assez inédit”, explique Ludovic Marcaggi.

Cet album engagé, s’attaque également à la problématique de la drogue sur l’île, de la spéculation immobilière et de la destruction de la nature. “I nostri sogni c’est une prise de conscience et de position. Il est axé sur la jeunesse et rend hommage aux personnes qui nous ont poussé à chanter”. Il fait d’ailleurs référence à Natale Luciani qui représente pour lui “un homme à la route droite qui n’a jamais changée.”

L’album est disponible à la commande en cliquant ici et sortira sur les plateformes numériques à partir de septembre. Leur tournée des églises se terminera fin septembre en Corse et continuera en Savoie et Haute-Savoie avec 5 concerts prévus jusqu’à fin octobre.

 

Source : Corse Net Infos

Politique de Confidentialité & Cookies
X